Belgique

Le sommet européen de ces 22 et 23 mars revêt une importance toute particulière, car il devra se pencher à la fois sur les relations avec la Russie depuis l'affaire Skripal, sur les États-Unis depuis les annonces de taxation de l'acier par Donald Trump, sur le Brexit ainsi que sur la réforme de la zone euro, défendue, entre autres, par le président français Emmanuel Macron.

Mais, en attendant, c'est bien la circulation au sein du quartier européen qui risque d'être perturbée. Un périmètre de sécurité est mis en place aux abords du rond-point Schuman. Le compte twitter de la Police de Bruxelles affiche quel sera le périmètre de sécurité ainsi que les interdictions de stationnement. 


La Stib a elle aussi prévenu quant aux perturbations à prévoir sur les lignes desservant les institutions européennes.