Belgique

Le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, a bouclé mercredi ses consultations sur les options à retenir pour réduire les nuisances sonores autour de l'aéroport de Bruxelles-National en rencontrant successivement les bourgmestres des dix-neuf communes bruxelloises, puis une trentaine de mayeurs des provinces des deux Brabant, a indiqué son entourage. M. Bellot avait reçu mardi une quinzaine d'associations qui représentent les riverains (bruxellois, du noordrand, de l'oostrand et des deux Brabant) des différentes zones concernées.

Il a rencontré mercredi la conférence des bourgmestres bruxellois, puis ceux d'une trentaine de communes des Brabant flamand et wallon.

"Tout comme hier, c'était une réunion constructive. Le ministre a présente sa vision sur la méthodologie et la complexité du dossier (du survol de Bruxelles). Les bourgmestres ont ensuite eu l'occasion de poser un certain nombre de questions. La majorité l'a d'ailleurs fait", a indiqué le porte-parole de M. Bellot (MR), Jasper Pillen.

Le ministre a déjà rencontré les ministres régionaux de la Mobilité, la ministre bruxelloise de l'Environnement et le ministre-président de la Région. Il s'est également entretenu avec différents acteurs socio-économiques directement concernés par l'activité aéroportuaire.

"Nous allons maintenant étudier le tout car nous avons reçu pas mal d'informations. Nous allons faire des propositions par étapes", a ajouté M. Pillen, sans préciser d'échéances précises.