Belgique

L'appel d'offres lancé par le fédéral pour une étude d'incidences sonores au sujet des avions survolant la capitale n'a mené qu'à une seule candidature, malgré une large diffusion, rapporte le journal L'Echo mercredi. L'unique offre rentrée dans les temps n'est d'ailleurs pas conforme, selon le quotidien, car deux membres au moins du consortium en question ont soit travaillé sur la gestion du bruit des avions à Bruxelles, soit collaboré avec Brussels Airport. Le ministre de la Mobilité François Bellot va ainsi devoir relancer une nouvelle procédure, ce qui risque de ralentir encore le règlement du dossier du survol de Bruxelles par les avions se rendant vers ou ayant décollé de l'aéroport national situé à Zaventem.

Contacté par L'Echo, le cabinet du ministre s'est refusé à tout commentaire.