Belgique

Le pénaliste estime que tous les suspects n'ont pas été traités de la même manière pour les mêmes faits reprochés. Dix d'entre eux ont passé la nuit ensemble dans la même cellule.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, plusieurs personnes ont été placées sous mandat d'arrêt suite à l'opération Mains propres menée dans l'univers belge du ballon rond. Parmi eux, Mogi Bayat mais aussi l'agent Karim Mejjati, défendu par le ténor Sven Mary. Et l'avocat est en colère ce vendredi matin. Il ne mâche pas ses mots.

Il s'étonne tout d'abord de l 'organisation d'une opération d'une telle envergure.

"On a mené des dizaines de perquisition, des dizaines de personnes ont été déférées. On a sorti les gens de leur lit à 6 h du matin pour les laisser pendant 26 heures dans une cellule, sans aucun contact avec leurs avocats. (...)