Belgique

Pour équilibrer son budget, le gouvernement fédéral a prévu d’augmenter les accises sur plusieurs produits comme le diesel, l’alcool, le vin ou le tabac. Que les amateurs de bière se rassurent, les brasseurs sont parvenus à échapper à cette augmentation.

C’est le secteur du tabac qui sera le plus mis à contribution. D’ici 2018, le gouvernement espère empocher 325 millions d’euros d’accises supplémentaires sur la vente de tabac et de cigarettes. Les modalités d’application de cette mesure ne sont pas encore connues. On ignore donc de combien augmentera le paquet de cigarettes.

Ensuite, le diesel doit contribuer à l’équilibrage des finances publiques à hauteur de 313 millions d’euros. L’intention du gouvernement est d’aligner les accises sur le diesel au niveau des Pays-Bas, soit 0,486 euro par litre. Du côté de la fédération pétrolière, on a fait ses comptes. En ajoutant la TVA, pour un particulier, cela représente une augmentation d’environ 7 cents par litre, soit 3,5 euros pour un plein de 50 litres. Les professionnels peuvent, eux, récupérer la TVA.

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)