Belgique

La FGTB a affirmé samedi n'avoir "pas un centime" sur des comptes étrangers alors que le député Open Vld Luk Van Biesen a déposé une proposition de loi visant à ce que les partis politiques et les syndicats s'acquittent eux aussi d'impôts sur leurs revenus étrangers. "Cette proposition d'étendre la taxe Caïman aux associations de fait est une vaste blague, insensée et une provocation pure", a dénoncé le syndicat socialiste dans un communiqué.

"Pour que tout soit clair, la FGTB ne dispose pas d'un centime sur un compte à l'étranger. Nous sommes partisans d'une taxation des revenus 'parqués' dans les paradis fiscaux et nous plaidons également pour une imposition des avoirs volontairement placés à l'étranger pour contourner le système fiscal belge", a ajouté le syndicat en accusant l'Open Vld d'avoir "un double agenda".

"D'un côté, ils font tout pour s'opposer à la lutte contre la fraude fiscale. Et d'un autre côté, ils mettent tout en oeuvre pour présenter sous un mauvais jour les partisans de la justice fiscale", a poursuivi la FGTB en affirmant que "jusqu'à présent, les libéraux n'ont encore rien fait pour rendre réellement exécutoire la taxe Caïman".