Terrorisme : 3 personnes interpellées à Bruxelles placées sous mandat d'arrêt

belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Le parquet vient d'indiquer dans un communiqué que le juge d’instruction de Liège spécialisé en matière de terrorisme a placé aujourd’hui trois personnes sous mandat d’arrêt, après les avoir inculpées de participation aux activités d’un groupe terroriste. Il s'agit d'une femme et deux hommes âgés de 24, 26 et 32 ans.

Dans le cadre d'un dossier de terrorisme du parquet fédéral, non lié aux attentats de Paris, neuf perquisitions ont été exécutées mardi matin à Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg, Schaerbeek et Etterbeek à la demande d'un juge d'instruction de Liège, spécialisé en matière de terrorisme.

Le dossier a trait à une enquête relative à un réseau de recrutement en lien avec l'Etat islamique, qui a permis de déterminer que plusieurs personnes se seraient rendues en Syrie pour rejoindre l'EI, a indiqué mardi le parquet fédéral.

Le dossier dans le cadre duquel ont été placés sous mandat le ressortissant français Azzeddine K. (26 ans), Marianna A. (32 ans), et Mohamed O. (24 ans), tous deux de nationalité belge, est lié à cette enquête.

Les dix personnes privées de leur liberté ont été emmenées pour être entendues par la division antiterroriste de la police judiciaire fédérale de Liège. Le magistrat instructeur décidera dans le courant de la journée de leur placement ou non en détention préventive.

Les objets saisis lors des perquisitions, notamment du matériel informatique et des téléphones portables, sont actuellement en cours d'examen.

Dans l'intérêt de l'instruction et des devoirs d'enquête en cours, le parquet fédéral ne souhaite pas donner davantage d'informations au sujet des personnes interpellées.