Belgique

Avions, métros, trams, bus, routes et rail... Voici à quoi il faudra s'attendre ce jeudi.

Voici à quoi s'attendre jeudi sur le réseau Stib

Le réseau Stib sera de nouveau partiellement exploité jeudi, avec le même scénario que mercredi, prévient la société de transport en commun. La plupart des lignes de métro et tram seront donc en service.

Métro

Pour le métro, seules les lignes 1 et 5 rouleront avec un nombre limité de stations desservies. L'accès aux stations du réseau sous-terrain sera autorisé uniquement entre 07h00 et 19h00. Concrètement, la ligne de métro 1 s'arrêtera dans les stations Stockel, Roodebeek, Montgomery et Schuman d'une part et Gare centrale, De Brouckère, Gare de l'Ouest, Saint Guidon et Erasme d'autre part. Comme mercredi, des navettes de bus seront mises en place entre Schuman et Gare centrale.

Pour la ligne 5, les rames feront arrêt à Delta, Pétillon, et Schuman d'un côté et à Gare centrale, De Brouckère, Gare de l'Ouest, Saint Guidon et Erasme de l'autre.

Les lignes 2 et 6 resteront inexploitées. Des navettes effectueront donc la liaison entre Simonis et Gare de l'Ouest.

Trams

Pour les trams, les lignes 3 et 4 circuleront normalement, mais ne marqueront pas d'arrêt à Horta, Parvis de Saint-Gilles, Porte de Hal, Lemonnier, Anneessens, Bourse et Rogier. Les stations de pré-métro Albert, Gare du Midi, De Brouckère et Gare du Nord seront, elles, desservies.

Les trams 7 et 25 rouleront comme d'habitude, à l'exception des stations Boileau, Georges Henri et Diamant.

L'accès aux stations souterraines sera contrôlé, ajoute la Stib. Elle mettra à jour la situation via les réseaux sociaux.

Bus

En surface, la plupart des bus et des trams circuleront.


Routes: la rue de la Loi et des tunnels rouverts

Bonne nouvelle pour les automobilistes. La rue de la Loi et la chaussée d'Etterbeek ont été rouvertes à la circulation mercredi soir, peu après 21h00, indiquent la police et Bruxelles Mobilité. Certains tunnels qui étaient encore fermés sont également à nouveau accessibles. Les tunnels de Tervuren, du Cinquantenaire, Loi et Reyers-Centre ont été rouverts. Vers 21h30, les tunnels Tervuren et Cinquantenaire en direction du centre étaient toutefois encore fermés au trafic.

Ces axes avaient été fermés après les attentats survenus à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek mardi. 

Plus d'informations dans le courant de la matinée ce jeudi. ( VIA NOTRE INFO TRAFIC )


Avions: aucun vol passagers à Brussels Airport jusque vendredi inclus

Les vols cargo ainsi que les vols privés de l'Aviation Générale peuvent reprendre à Brussels Airport mercredi soir, a communiqué l'aéroport vers 18h30. Les vols passagers seront en revanche toujours suspendus dans les jours prochains, vendredi inclus. Il n'y aura aucun vol passager demain/jeudi ni vendredi à Brussels Airport, annonce l'aéroport. Les personnes qui devaient prendre un avion sont invitées à prendre contact avec leur compagnie aérienne. La plupart des vols ont été déviés vers les aéroports régionaux mercredi et le seront encore dans les prochains jours.

"Jusqu'à nouvel ordre", le périmètre de sécurité reste en vigueur aux alentours de l'aéroport bruxellois, où l'enquête criminelle est toujours en cours à la suite de la double explosion de mardi matin, spécifie Brussels Airport. Ce périmètre est protégé par un important dispositif policier et par des militaires.

L'autoroute A201 reliant le ring de Bruxelles à l'aéroport reste également fermée entre la sortie 3 Zaventem-Centrum et l'aéroport. Seuls les véhicules des pompiers et de la protection civile qui déblayent les lieux déjà inspectés par la police, ainsi que ceux de certains membres du personnel, sont autorisés à passer.

Les personnes ayant une voiture garée dans un des parkings de l'aéroport ne pourront pas récupérer leur véhicule avant au moins samedi, précise encore l'aéroport.

Le site de Brucargo, plus éloigné du lieu de l'attentat, est par contre entièrement nettoyé et est opérationnel depuis mardi soir. Les autorités aéroportuaires ont reçu le feu vert de la police et de Belgocontrol, le gestionnaire du trafic aérien, pour permettre la reprise des activités cargo mercredi soir. Par ailleurs, certaines compagnie aériennes opèrent depuis mardi soir des vols à vide. Il s'agit principalement de compagnies aériennes étrangères qui rapatrient leurs appareils vers leur hub principal. Quelques avions de Brussels Airlines ont également volé à vide mercredi.

L'aéroport précise être incapable d'avancer toute indication au sujet d'une prochaine ouverture du terminal passager à son staff, qui n'a toujours pas pu inspecter les lieux pour y déterminer l'ampleur des dégâts et envisager la reconstruction. Par conséquent, le trafic passagers reste à l'arrêt.


Rail: vers un nouveau chaos à l'heure de pointe?

© DR
Des files importantes se sont créées ce mercredi en fin de journée à l'heure de pointe devant certaines gares bruxelloises. La situation pourrait se répéter jeudi en fin d'après-midi.

Pour le reste, la plupart des gares bruxelloises sont rouvertes même si l'entrée de certaines d'entre elles sont limitées à un seul accès.

Toutefois, mercredi, six gares restaient fermées à savoir celles de Bruxelles-Schuman, Bruxelles-Congrès, Bruxelles-Chapelle, Mérode, Delta et la gare de l'aéroport. Plus d'information ce jeudi matin via le site de la SNCB .



A SAVOIR AUSSI...

Plusieurs lieux culturels de nouveau accessibles au public

Plusieurs lieux culturels ont rouvert leurs portes mercredi, marquant un retour progressif à la normale. Parmi les sites culturels ouverts, figurent notamment l'Atomium et Bozar. Même constat du côté du Musée de la BD, qui restera ouvert tous les jours de 10h à 18h jusqu'à nouvel ordre. "Notre conviction est qu'en ces temps difficiles, la culture doit rester accessible", souligne l'institution sur son site internet. L'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique est par contre fermé et pourrait rouvrir jeudi.

Les cinémas sont également touchés par les fermetures à Bruxelles. C'est le cas de celui de Flagey fermé toute la semaine et ce week-end et du Kinepolis. En revanche, l'UGC est ouvert, comme le cinéma Aventure, Cinematek et celui des Galeries.

Les théâtres, en grande majorité, ont annulé leur représentation de mardi soir  : Parc, Galeries, Beursschouwburg, Balsamine, Kaaitheater, Théâtre de la Vie, Riches-Claires, KVS notamment. A moins d’injonction de fermeture émanant des autorités, le Varia, les Martyrs, l’Atelier 210, les Brigittines et le Public ont décidé de maintenir leur programme, tout en renforçant les mesures de sécurité. Pour les jours à venir, l’attitude est à l’expectative. Et l’évolution à suivre sur les sites et comptes Facebook ou Twitter des lieux concernés.

Les Musées royaux des Beaux-Arts, quant à eux, ainsi que le Musée Magritte et le Cinquantenaire garderont porte close “jusqu’à nouvel ordre” . Le Mim, Musée des instruments de musique, annonce qu’en raison des mesures de sécurité il restera fermé jusqu’au 28 mars. Quant au Centre belge de la bande dessinée, il reporte le vernissage prévu mais reste ouvert.

Les concerts prévus mercredi soir à l'Ancienne Belgique, au Botanique, à la Madeleine et au Cirque royal ont quant à eux été reportés. Les représentations de Johnny Hallyday au Palais 12 les 26 et 27 mars prochains sont elles maintenues, ont annoncé les organisateurs, précisant que les mesures de sécurité seraient renforcées.


Les centres commerciaux bruxellois ont rouvert mercredi

Les centres commerciaux gérés par la société Devimo Consult ont rouvert leurs portes mercredi à 10h00, après une fermeture à la suite des attentats sanglants perpétrés à Bruxelles et Zaventem mardi, a annoncé le gérant dans un communiqué. La réouverture a été autorisée par les autorités fédérales et locales. Les mesures de sécurité ont été renforcées. City 2, Woluwe Shopping, Westland Shopping, les galeries Toison d'Or et Anspach et Stockel Square ont tous rouvert leurs portes aux clients mercredi matin.

Les équipes de gardiennage ont été renforcées dans ces centres et dans ceux hors de la région de Bruxelles-Capitale. Une signalétique spécifique a été placée et les poubelles ont été supprimées, ajoute Devimo Consult.

Comeos, la fédération du secteur de la distribution et des services, avait indiqué mercredi matin n'avoir reçu aucune instruction de la part du gouvernement quant à une éventuelle fermeture des commerces à la suite des attentats qui ont frappé Bruxelles et Zaventem et au relèvement mardi du niveau de la menace terroriste à 4 par l'Ocam.

Pour les enseignes alimentaires, Delhaize, par exemple, a évidemment fermé, ce mardi, les 5 magasins "Shop&Go" situés dans les stations de métro bruxelloises, de même qu’un sixième, Gare centrale à Anvers. Le distributeur a également fermé trois magasins intégrés (Debroux, Westland et Melsbroek) et compte avoir un garde devant chacun de ses magasins. "Jusque dimanche minimum" , dit le porte-parole, et "dans la mesure où nous trouvons des gardes disponibles" . La priorité est donnée à Bruxelles et aux grandes villes

Dans un communiqué, les magasins IKEA d'Anderlecht et de Zaventem resteront fermés mercredi. "L'impact émotionnel a été exceptionnel dans ces 2 magasins et nous voulons permettre à nos collaborateurs de se remettre des événements et de gérer d'éventuelles affaires pratiques" , explique IKEA. Les deux magasins devraient rouvrir jeudi.


Ecoles et universités: les campus bruxellois de l'UCL rouvriront jeudi

L'Université catholique de Louvain (UCL) a décidé mercredi soir de relancer dès jeudi matin ses activités académiques sur ses campus bruxellois de Woluwe et Saint-Gilles. Des mesures de sécurité renforcées y seront toutefois appliquées, comme c'est le cas depuis mardi sur tous les sites wallons de l'université. Les activités extra-académiques (manifestations et soirées étudiantes, colloques, etc.) restent toutefois annulées jusque et en ce compris vendredi sur tous les sites.

L'UCL avait décidé très rapidement mardi matin de suspendre toutes ses activités sur ses campus bruxellois après les attentats dans la capitale.

Au contraire de l'ULB qui a ouvert ses portes ce mercredi matin. Un choix très critiqué que l'université bruxelloise justifie ce mercredi sur sa page Facebook.. "Si l’ULB a dû fermer ses portes ce mardi, c’est sur la recommandation expresse des autorités policières. Si elle a pu rouvrir ce mercredi, c’est grâce au travail remarquable effectué par les mêmes services, qui ont pu établir que l’ULB n’était pas menacée directement, au même titre que les autres institutions démocratiques défendant des valeurs de liberté d’expression et de fraternité" , lit-on dans le communiqué.

Les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont également ouvert leurs portes ce mercredi matin.

L'université libre flamande de Bruxelles, la VUB, reprendra progressivement ses activités à partir de jeudi, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué. La décision a été prise mercredi après une nouvelle évaluation de la situation sécuritaire.


Horeca: restos et hôtels ébranlés

On se souvient que le secteur Horeca a été fortement touché après les attentats parisiens de novembre : désistements, reports... En janvier, des chiffres avaient été évoqués par le secteur : 25 millions de pertes sur les mois de novembre et décembre pour les seuls hôtels; baisse du chiffre d’affaires de certains restaurants de 30 à 50 % sur la même période; de quoi impacter durablement leur trésorerie.

Ce mardi après-midi, pas question pour Rodolphe Van Weyenbergh, secrétaire général de BHA (Brussels Hotels Association), d’évoquer ces chiffres et un quelconque impact potentiel en termes financiers des attentats d’hier. "La priorité n’est pas là, dit-il, pas du tout là. Aujourd’hui, elle est aux gestes de soutien et de solidarité. Et à la mobilisation du secteur aux personnes touchées et à leurs proches" (voir ci-dessus).

Le président de la Fédération Horeca Bruxelles, Yvan Roque, qui a lui-même pris un avion mardi matin à Zaventem peu avant les explosions, a précisé : "Si le gouvernement ordonne de prendre des mesures ou préconise certaines actions, nous le ferons et transmettrons les indications au secteur. Nous suivrons toutes les recommandations du gouvernement." Dans la foulée des attentats de Paris et alors que le niveau de la menace terroriste était relevé à 4 en région de Bruxelles-Capitale le samedi 21 novembre dernier, la Fédération avait déjà dû agir en ce sens : certains établissements du centre ont fermé leurs portes une soirée, tandis que d’autres restaient ouverts en adaptant leurs mesures de sécurité.


Site touristique: les attractions seront ouvertes

En Wallonie, de très nombreuses attractions touristiques rouvrent leurs portes ce week-end. Le ministre wallon en charge du Tourisme René Collin (CDH) et le commissariat général au tourisme ont envoyé un mail aux responsables des attractions touristiques wallonnes en les appelant à la plus grande vigilance : "Une recommandation qui doit être adaptée en fonction de l’attraction, bien entendu. Il y a des petites structures qui ne vivent pas les mêmes réalités que Walibi ou Pairi Daiza" , explique Eric Etienne, le porte-parole du ministre. Ces deux attractions phares du sud du pays avaient déjà fait des demandes, avant les attentats pour renforcer leurs systèmes de sécurité. A Walibi, des vigiles supplémentaires viendront en renfort de l’effectif actuel. A Pairi Daiza, des portiques de sécurité ont été installés.

Dans le courrier électronique envoyé aux différentes attractions, est joint un petit guide de ce qu’il est possible de faire en matière de sécurité, à l’égard des visiteurs : "Par exemple, il est rappelé que le personnel des sites peut demander aux visiteurs d’ouvrir leurs sacs, tandis que la fouille corporelle ne peut être effectuée que par du personnel spécifique. Nous demandons aussi de prendre contact avec la police locale", explique encore Eric Etienne. Enfin, il est conseillé aux sites touristiques de procéder à un exercice d’évacuation, juste avant la réouverture de ce week-end.


Sports: foot et cyclisme restent en sursis

Trois événements sportifs majeurs ont lieu en Belgique durant les sept prochains jours : A Travers la Flandre, Gand-Wevelgem et le match des Diables rouges contre le Portugal. Les Diables rouges devaient lancer hier leur semaine de préparation en vue du match amical de mardi prochain contre le Portugal au stade Roi Baudouin. La séance a évidemment été annulée. Concernant la tenue du match, aucune décision n’a encore été officialisée par la Fédération belge.

Sauf décision contraire du gouvernement, la course A Travers la Flandre se déroulera ce mercredi. Telle est la volonté des organisateurs de l’épreuve qui, très tôt, ce mardi, ont fait part de leur détermination de maintenir leur course, qui se déroule entre Roulers et Waregem et qui lance chaque année la campagne des classiques flamandes. "Il a été décidé en accord avec le bourgmestre de la Ville de Waregem et le gouverneur de Flandre Occidentale que la course aurait lieu" , a expliqué le directeur de course Guy Delesie. En raison de vols annulés, plusieurs coureurs n’ont pas pu rejoindre la Belgique. A fortiori, il est trop tôt pour se prononcer sur Gand-Wevelgem.

La Pro League n’a pas encore communiqué officiellement. Il est vrai que les playoffs 1 ne démarrent que le 1er avril. Seul le match de ce soir en division 3B entre le FC Liège et le Beerschot-Wilrijk a été annulé.