Belgique Entre trains en grève, tunnels fermés et Donald Trump à l’Otan, pas de congés pour les bouchons.

Si les juillettistes partis se ressourcer à la mer, dans les Ardennes ou à l’étranger sont loin des tracas quotidiens de la mobilité, les travailleurs qui n’ont pas d’autre choix que de se rendre à Bruxelles devront slalomer toute la semaine entre grève des trains, tunnels fermés et sommet de l’Otan où l’arrivée du président américain ne passera pas comme un tweet.

La grève annoncée les 10 et 11 juillet aura de lourdes répercussions sur le trafic ferroviaire, a averti dimanche la SNCB. Seul un train sur trois devrait rouler. Le Syndicat indépendant pour cheminots (SIC) a déposé un préavis de grève pour la période du 10 juillet à partir de 3 h du matin jusqu’au 12 juillet, même heure. Il est soutenu dans son action par le syndicat Metisp-Protect et par le Syndicat autonome des conducteurs de train (SACT).

Le service minimum introduit à la SNCB permettra toutefois à la société de transport d’établir un plan alternatif sur base du personnel disponible.

Concrètement ? Mardi, un train sur trois devrait rouler, prédit la SNCB. "Les heures de pointe seront privilégiées de même que les trains IC reliant les grandes villes", a expliqué un porte-parole de la SNCB. En consultant le "route planner" de la compagnie, les voyageurs du mardi pourront voir si leur train roule dès lundi matin. La SNCB établira ensuite un planning pour mercredi.

Pas de chance pour les vacanciers qui planifiaient de passer un beau jour à la mer mardi ou mercredi, aucun train supplémentaire ne sera mis en service ces jours-là vers le littoral.

Gros embarras de circulation en vue

A Bruxelles, mercredi et jeudi, il vaudra mieux laisser sa voiture au parking. Donald Trump débarque le 11 pour le sommet de l’Otan et repart le lendemain. Au programme : gros embarras de circulation et fermetures de rues et de tunnels. Sans qu’on puisse prédire lesquels, secret défense oblige.

Bref, il n’y a plus qu’à prendre congé, à télétravailler ou à emporter un lit de camp au bureau.