Belgique

Le ministère public a requis une peine de 3 ans de prison avec sursis à l'encontre de Stéphan Jourdain, ainsi qu'une interdiction d'exercer des mandats dans des activités commerciales et une confiscation d'un montant d'environ 20 millions d'euros, mardi matin, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. 

Le prévenu, fondateur du Cercle de Lorraine et ex-propriétaire des Jardins d'Annevoie est prévenu pour faux, usage de faux, infractions liées à l'état de faillite, abus de biens sociaux et abus de confiance. 

Stéphan Jourdain est poursuivi devant le tribunal pour diverses infractions financières, essentiellement des fraudes fiscales, qui portent sur les activités de ses ASBL et autres sociétés, comme le Cercle de Lorraine dont il est le fondateur, les Jardins d'Annevoie, dont il a été le propriétaire, et les Laminoirs de Longtain qu'il avait repris en 2015 avant de les céder.

Le ministère public lui reproche d'avoir créé durant près de 20 ans de fausses ASBL afin de bénéficier du statut fiscal avantageux de ce statut.