Belgique

Le nom de Hans De Groote, commissaire général adjoint démissionnaire du Comité P, est cité dans une affaire de policier qui aurait vendu illégalement des armes, rapportent mardi Het Nieuwsblad et la Gazet van Antwerpen.

Le nom de Hans De Groote était déjà apparu dans une enquête concernant un trafic d'armes autour du groupe néonazi Blood and Honour. Il s'était également accroché à l'enquête sur un trafic d'armes présumé de Philip V.H., un policier de la zone de Lebbeke-Buggenhout.

Il avait en outre acheté des armes à des particuliers lors d'une action provinciale de récolte en juin 2006. La défense de Philip V.H. a affirmé devant le tribunal de Termonde que Hans De Groote avait stocké des documents falsifiés dans le dossier.