Belgique Dans la nuit de jeudi à vendredi, un automobiliste a usé de son véhicule pour rentrer dans la devanture des pompes funèbres Warzée à Sclayn.

Une fois sorti de ce dernier, ce Français "radicalisé", comme le précise le patron de l'entreprise à nos confrères de Sudpresse, se couche sur un tapis de prières qu'il avait amené avec lui. "Il aurait crié à la gloire d’Allah, en disant que l’islam vaincrait l’Europe", affirme un autre témoin.

Ces allégations ne sont pour le moment pas confirmées ni infirmées par les enquêteurs, qui se demandent toujours quelles sont les motivations de l'individu. Le conducteur, seul blessé dans l'histoire, a été conduit à l'hôpital.