Belgique

Après avoir bouté le feu mardi à la porte du Tribunal du Travail sis sur la place du Palais de Justice à Namur, l’incendiaire a remis le couvert à deux reprises, au Parlement wallon puis au Gouvernement wallon. 

Comme au tribunal, il a bouté le feu aux portes mais sans résultat : les pompiers ne se sont pas déplacés. 

La Substitute de Permanence a décidé de soumettre l’individu à l’examen d’un expert psychiatre, d’autant qu’il prétend souffrir de troubles psychologiques et qu’il aurait commis ses gestes pour attirer l’attention sur sa souffrance mentale. Il aurait aussi proféré des menaces de mort envers sa maman.