Belgique

A Lantin, les psychiatres du CHR La Citadelle se disent incapables de soigner correctement les internés vu le manque de personnel d’encadrement (infirmiers, psychologues...) et de suivi global des patients derrière les barreaux.

Résultat : les 49 détenus de l’annexe psychiatrique ne sont plus soignés. C’est notamment le cas d’un quadragénaire interné le 14 août 2017.