Belgique

Il y a quelques jours, Yvan Mahaux, un formateur au sein de la Formation d’Interprète Nature et Environnement, a observé et photographié un loup en Ardenne.

Une grande première en Belgique. Jusqu'à présent, les photos de loups captées dans la province du Limbourg avaient été prises avec des pièges photographiques. Ce sont des appareils automatiques placés dans la nature.

C'est vers 5h du matin que le spectacle s'est produit. Yvan Mahaux, habitué de se lever à l'aube pour observer au calme toutes les beautés qu'offre la nature, n'a pas été déçu. "Quand on se balade tôt le matin, on est toujours sur le qui-vive, on scrute sans cesse, on est attentif aux moindres bruits, mais on ne s’attend pas à observer un loup en Belgique. Je savais que des loups étaient présents dans l’est de la Belgique mais les forêts y sont très vastes. Je n’avais donc pas vraiment d’espoir de voir le canidé. Au mieux, je pensais peut-être trouver un indice de sa présence, comme une déjection. Mais après quelques heures de marche, j’observais une zone ouverte dans la forêt quand un grand canidé a débouché sur la droite. J’ai tout de suite levé mes jumelles et reconnu le loup. Il m’a aussitôt vu et est resté quelques secondes à m’observer, le temps que je prenne mon appareil photo et que je fasse ce fameux cliché. Il a alors continué son chemin et est reparti au trot dans la forêt…", a expliqué le formateur hier à WWF.

Yvan Mahaux est conscient qu'il est extrêmement chanceux. "J’ai eu énormément de chance. Vous pouvez bien sûr aller vous promener en Ardenne et espérer l’observer… Mais il vaut mieux espérer voir un renard ou un chevreuil sinon vous risquez de revenir déçu(e)." Vous êtes donc prévenu.

© Printscreen WWF