Belgique

Pour nombre de justiciables, le vocabulaire des tribunaux est souvent à ce point abscons qu’ils ne savent pas toujours à quelle sauce ils ont été mangés par leur juge.

C’est la raison pour laquelle l’Association syndicale des magistrats (ASM) poursuit depuis quinze ans un travail visant à rendre le langage de la justice plus compréhensible. Elle vient d’éditer une nouvelle version de son ouvrage "Dire le droit et être compris".

(...)