Belgique

L'Agence Wallonie pour la Sécurité Routière (AWSR) lance une nouvelle campagne pour lutter contre les accidents de la route, et en profite pour mettre en vente des chèques taxi en guise d'alternative à la voiture comme moyen de transport pour rentrer d'une soirée arrosée.

Selon les dernières statistiques publiées par l'AWSR, "42% des accidents mortels ont lieu le week-end et ce sont principalement des jeunes qui en sont victimes". Face à ce constat, l'organe prend le taureau par les cornes pour endiguer le phénomène.

Pour la première fois, l'agence a ainsi "interrogé 500 jeunes Wallons âgés entre 18 et 30 ans sur leurs habitudes de sorties le week-end". Au vu des résultats, comme le fait, entre autres, que "1 jeune conducteur sur 7 (14%) avoue avoir consommé au cours de la même soirée de l’alcool et de la drogue avant de reprendre le volant" et de la place peu prépondérante d'autres moyens de locomotion à la voiture, l'AWSR lance ce mercredi 6 juin une campagne de sensibilisation pour encourager les proches à "empêcher un ami qui n'est pas 'en état' de reprendre la route".

En marge de cette nouvelle initiative, un projet-pilote de chèques taxi BackSafe va être mis en place pour lutter contre le coût du taxi, jugé trop élevé par 28 % des jeunes Wallons.

"En collaboration avec le Groupement national des entreprises de taxis (GTL)", 10.000 chèques taxi vont ainsi être mis en vente à destination des jeunes Wallons âgés de 16 à 30 ans pour utiliser le taxi "du jeudi à dimanche entre 23h et 6h, au départ d’une ville wallonne".

A l'achat, un chèque taxi coûte 2,50 € mais vaut deux fois plus une fois à bord, "plusieurs chèques peuvent être utilisés pour payer une course et le taxi peut être partagé à plusieurs".

D'une durée théorique d'un an, ce projet-pilote sera ensuite évalué avant une potentielle commercialisation permanente. Contactée par nos soins, Belinda Demattia, porte-parole de l'AWSR, précise que "l"objectif à terme, si le projet fonctionne bien, est de développer une application mobile".

Ciblant clairement un public jeune, cette campagne coïncide avec le début de la saison des festivals. Un timing qui n'est pas anodin, "car en été les occasions de sortir, de faire la fête et de boire de l'alcool sont particulièrement nombreuses" pointe encore Mme. Demattia.

"Les lieux de fêtes qui s'investissent pour la sécurité routière, comme les festivals, et bientôt dans les discothèques et les bars, pourront écouler ces chèques en fonction de leur demande."

Outre un achat groupé avec une entrée pour un festival ou une discothèque, les chèques taxi peuvent être commandés sur le site de l'AWSR.