Belgique

Brussels Airlines a décidé d'affréter un A330 supplémentaire vers Saint-Petersbourg, mardi, en vue de la rencontre France-Belgique. 

Au total, 608 places sont disponibles pour les supporters qui voudraient assister au match des Diables rouges en demi-finale de la Coupe du monde de football, a précisé Wencke Lemmes, porte-parole de la compagnie aérienne. La vente débutera samedi à midi. Deux avions long courrier feront donc l'aller-retour sur Saint-Petersbourg mardi. "Vu l'engouement des supporters, nous faisons le maximum pour proposer des places", a ajouté la porte-parole.

Le prix de ce "fan flight" s'élève à 699 euros. Il comprend le voyage vers Saint-Petersbourg mardi, le transport en bus vers le stade, le trajet vers l'aéroport à l'issue du match ainsi que le retour en avion à Bruxelles.

Les ventes s'ouvrent samedi à midi. Les sièges suivants seront mis en vente, précise Brussels Airlines sur son site internet: 200 tickets aller-retour le jour du match vers/depuis Saint-Pétersbourg et 200 tickets trois jours/deux nuits avec départ vers Saint-Pétersbourg le 10 juillet et retour depuis Moscou (DME) le 12 juillet. "En cas de rupture de stock, une nouvelle vente sera ouverte lundi 9 juillet à midi", note encore la compagnie.

Pour le match de vendredi, Brésil-Belgique, de nombreux supporters possédaient un ticket mais n'avaient pas pu se procurer de billet d'avion pour Kazan. Les deux vols affrétés par Brussels Airlines avaient été remplis en à peine une heure le jour de la vente. Ils étaient 500 Belges à supporter les Diables dans le stade vendredi soir, contre 15.000 à 20.000 Brésiliens