Belgique

Le groupe djihadiste Al-Qaida ne veut pas laisser partir la petite. L'Etat belge est impuissant.

Selon Het Laatste Nieuws, la petite Yasmine a été enlevée il y un an par son père, Mehdi Atid, parti combattre en Syrie. L'homme est cependant décédé peu de temps après son arrivée et la fillette de 4 ans est restée la proie du groupe terroriste. Originaire de Saint-Josse-ten-Noode, la mère tente depuis dix mois de récupérer sa fille en vain. 

En mai 2017, Mehdi Atid avait été libéré sous conditions et s'était rendu chez son ex-femme pour faire prévaloir son droit de garde alternée. Cependant, il n'a jamais ramené l'enfant à son domicile, prétextant qu'il souhaitait "l'élever selon les règles de l'islam", comme le cite le journal flamand. Il avait été repéré pour la dernière fois en Grèce avec Firdaous, une adolescente de 14 ans originaire d'Uccle qui était enceinte de l'homme radicalisé. 

Les autorités belges disent ne pas avoir les moyens suffisants sur place pour rapatrier la petite fille, le groupe terroriste refusant toute négociation. Une mission de sauvetage est encore exclue étant donné le risque accru que cela provoquerait pour Yasmine.