Belgique

La Fondation Charcot a accordé 200.000 euros à une jeune chercheuse flamande pour lui permettre de mener pendant quatre ans une thèse en lien avec la sclérose en plaques. 

Cette bourse a été officiellement remise ce mardi avec le soutien de la Secrétaire d'Etat à la Politique scientifique Elke Sleurs et de la ministre flamande de l'Enseignement Hilde Crevits. 

Elien Grajchen, de l'université de Hasselt, est la première à bénéficier de la Charcot Fellowship, un programme de bourses de doctorat mis en place par la Fondation Charcot pour encourager la recherche sur la sclérose en plaque et apporter des avancées dans la lutte contre cette maladie.

Les bourses, qui seront octroyées tous les deux ans, sont réservées aux jeunes chercheurs de moins de 30 ans.

Elien Grajchen travaillera avec le professeur Jerome Hendriks (UHasselt). Son équipe étudie l'implication des macrophages, une famille de cellules immunitaires, dans l'évolution de la sclérose en plaques, ainsi que les effets d'une absorption de myéline.