Belgique

Ce matin, des dépêches estampillées "Belga" ont afflué dans les rédactions annonçant notamment la mort de la reine Fabiola. Une campagne média malheureuse pour l'agence de presse qui annonce que, désormais, toutes ces dépêches, destinées à leurs clients médias, seront préalablement filtrées.

Belga regrette l'incident qui s'est produit avec la diffusion malencontreuse de l'information sur le décès de la reine Fabiola. Le flux supplémentaire des dépêches, que les clients médias historiques ont reçu à partir d'aujourd'hui, cadre avec la nouvelle campagne média lancée par l'Agence Belga. Cette action a été mise en place afin d'alerter le plus rapidement possible tous les clients médias du pays de nouvelles et d'incidents "extraordinaires".

Le site internet www.ihavenews.be fonctionne comme un canal pour diffuser ces informations. Cette nouvelle action a été annoncée dans tous les journaux et à la radio dans une campagne de publicité nationale. Cette campagne marketing se déroule du 14 au 28 novembre 2009.

Les informations recueillies via ce site internet ont été immédiatement diffusées vers les clients médias historiques sur le fil BelgaService SANS L'INTERVENTION DE LA RÉDACTION DE BELGA. Ces dépêches sont diffusées avec le mot-clé IHAVENEWS et portent le label 'I have news'. Il ne s'agit donc en aucun cas de dépêches réalisées par la rédaction de Belga. Ces informations doivent être considérées comme des infos extérieures qui n'engagent nullement la responsabilité de la rédaction de Belga.

Néanmoins, à partir de maintenant, toutes ces dépêches, destinées à nos clients médias, seront préalablement filtrées par Belga. Nous vous présentons toutes nos excuses pour les désagréments rencontrés mais le dysfonctionnement de cette campagne est totalement indépendant de notre volonté.