Belgique

Serge Govaert vient de consacrer un courrier hebdomadaire (Crisp) au "Dossier Arco". Un bel exemple de la façon pour le moins curieuse dont les décisions se prennent - ou ne se prennent pas - en Belgique.

Est-ce ce dossier Arco qui retarde l’entrée en Bourse de Belfius ?

Le CEO de Belfius, Marc Raisière, a dit précédemment qu’une vente était envisageable sans solution pour Arco. Je pense qu’il a surtout voulu mettre la pression sur le CD&V. Le gouvernement a en tout cas convenu que l’indemnisation - partielle - des coopérateurs d’Arco serait financée notamment grâce à l’entrée en Bourse de Belfius - ainsi que par l’abandon de créances à l’égard de beweging.net, le nouveau nom de l’ACW, propriétaire d’Arco.

(...)