Belgique

La touriste belge qui a été retrouvée morte mardi en Martinique était une membre active du PS à Woluwe-Saint-Pierre, indique vendredi une porte-parole de la fédération bruxelloise du parti socialiste.

Elle comptait probablement se présenter aux prochaines élections communales prévues en octobre prochain. La Belge, 35 ans, est décédée mardi en Martinique, alors qu'elle était en famille dans ce département français d'outre-mer. Cette membre active du PS bruxellois comptait probablement se présenter aux prochaines élections communales à Woluwe-Saint-Pierre. Elle était placée en 14e position aux dernières élections fédérales, précise une porte-parole de la fédération bruxelloise du PS.

© IPM Graphics

Elle travaillait pour Citydev, la société en charge du développement urbanistique de la Région de Bruxelles-Capitale, et était administratrice auprès de la Stib, les transports en commun bruxellois, ajoute encore la porte-parole.

Les circonstances de son décès n'ont pas été précisées par les Affaires étrangères belges.

Elle se serait plainte de maux de tête et d'estomac, selon le colonel de gendarmerie en charge du dossier, rapportent plusieurs médias. Une autopsie devrait être réalisée.

Le PS bruxellois a exprimé ses condoléances sur sa page Facebook. "Nous sommes aujourd'hui sous le choc et souhaitions transmettre à tes proches toutes nos pensées en ce moment des plus douloureux. Ton sourire et ton engagement s'inscriront dans chacun de nos pas."

Le Mouvement des jeunes socialistes a également exprimé sa tristesse sur Facebook. Elle "était une mère, une amie, une femme extraordinaire. (...) Nous sommes heureux d'avoir eu la chance de la compter parmi nos amis".