Belgique

Cette année, en Belgique, le week-end de Pâques marque le début des vacances du même nom. Touring annonce du monde sur les routes ce vendredi dès la fin de la matinée ainsi que samedi matin. L’organisation conseille aux automobilistes de partir le vendredi tôt le matin ou tard le soir et le samedi à partir de midi. S’agissant des retours, la circulation sera très dense le lundi de Pâques en fin d’après-midi et en soirée.

Attention aux bouchons dès ce jeudi sur les routes allemandes, en direction de la Suisse notamment, et vendredi sur le réseau suisse, italien et autrichien. La situation devrait être "orange" en France pendant tout le week-end.

La Côte attend 250 000 touristes d’un jour

Pour en revenir à la Belgique, l’office du tourisme de Flandre occidentale Westtoer attend 1,2 million de touristes d’un jour à la Côte pendant les vacances de Pâques. Pour le week-end de Pâques, entre 250 000 et 300 000 visiteurs d’un jour sont espérés. Le fait que les vacances débutent par le long week-end de Pâques représente une plus-value.

La grande majorité des touristes sont flamands. Les Belges francophones représentent un quart du marché.

S’inscrire sur Travellers Online

Cela dit, de nombreux Belges s’envoleront vers d’autres cieux. A cette occasion, les Affaires étrangères rappellent l’importance d’enregistrer, sur le site Travellers Online, les données des déplacements prévus et des coordonnées de contact afin qu’elles puissent, en cas de crise, avertir les Belges partis à l’étranger.

Depuis le lancement du site Travellers Online, en juillet 2015, 350 000 Belges y ont enregistré leur voyage, soulignent les Affaires étrangères dans un communiqué.

La Turquie, l’Egypte, l’Espagne, les Etats-Unis et la France sont les pays pour lesquels le plus grand nombre de Belges s’enregistrent avant de partir.

Le vacancier, lorsqu’il s’inscrit sur ce site, indique ses déplacements prévus et ses coordonnées de contact. En cas de crise, les Affaires étrangères peuvent dès lors l’informer immédiatement ainsi que les personnes de contact qu’il a désignées. Les données sont automatiquement supprimées 14 jours après la fin du voyage.

Pour promouvoir cette initiative, les Affaires étrangères ont réalisé deux courtes vidéos, diffusées sur les réseaux sociaux et le site Internet du ministère, dans lesquelles apparaissent le francophone Adrien Joveneau et la néerlandophone Goedele Liekens.