Belgique

Depuis 2002, la Communauté française recommande de vacciner tous les enfants contre les maladies suivantes : poliomyélite, diphtérie, tétanos, coqueluche, haemophilus influenzae de type B, hépatite B (ou vaccin hexavalent), rougeole, rubéole, oreillons (RRO) et méningocoque de type C. Ont été ajoutées à cette liste les vaccinations contre le pneumocoque en 2006 et contre le rotavirus en 2007. "Pour qu’un programme de vaccination à l’échelle d’une population soit efficace en termes de santé publique, rappelle l’ONE, il est nécessaire d’atteindre un taux de couverture d’au moins 95 %", sinon "les risques d’épidémie sont plus grands".

En ce qui concerne l’hexavalent (trois doses à 9 mois), le taux de vaccination des enfants suivis à l’ONE est passé de 95,3 % en 2005 à 97,3 % en 2009. En revanche, pour le rappel diphtérie-tétanos-coqueluche-polio à 18 mois, le taux de vaccination a chuté de 92,2 % en 2005 à 87,8 % en 2009. Quant aux vaccins RRO (1 dose à 18 mois) et contre le méningocoque de type C (1 dose à 18 mois), les taux de vaccination n’atteignent pas les 95 %, avec respectivement 91,4 % et 91 % en 2009. Notons que le taux de vaccination contre le pneumocoque (2 doses à 9 mois) a augmenté de 66,6 % en 2007 à 95,1 % en 2009.

Enfin, l’allaitement maternel poursuit sa progression, avec un taux de 83 % après l’accouchement, 82 % à la sortie de la maternité, et 40 % au 3e mois, contre 25 % il y a une dizaine d’années.