Belgique

C’est que des poids lourds du parti étaient candidats face à lui, comme Pol Vandendriesche ou Etienne Schouppe sur le carreau... Le fils d’Herman Van Rompuy (et neveu d’Eric) était collaborateur du ministre de la Défense Pieter De Crem.

Présent sur les listes au Sénat, il avait réalisé un bon score mais n’avait pu être élu le 13 juin dernier.

Ce choix n'est pas inintéressant quand on connaît les tiraillements que connaît le CD&V depuis sa défaite électorale et la démission à la présidence de Marianne Thyssen. Certains reprochent à l'aile progressiste du parti (ACW) de s'être accaparée un maximum de postes en vue et de bonnes places sur les listes ces dernières années.

De sensibilité ACW, la sénatrice sortante Els Schelfhout se voit contrainte de laisser son poste à Peter Van Rompuy qui, dans la lignée familiale, incarne la nouvelle génération. Lors du dernier vote mardi à Bruxelles, Peter Van Rompuy a obtenu 56 voix contre 54 à Els Schelfhout.