Belgique

Alors que le trafic ferroviaire reprenait progressivement sur la ligne 162 Namur-Arlon-Luxembourg, un des trains assurant la prise en charge des voyageurs bloqués à proximité de Ciney, vers 20h30, s'est trouvé à son tour bloqué à Marloie, vraisemblablement également à la suite de problèmes de givre, avait indiqué samedi vers 22h00 Thierry Ney, porte-parole de la SNCB. Plus tard dans la soirée, ce dernier a précisé que ces voyageurs ont finalement pu être amenés à bord d'un autre train jusqu'à Arlon, où ils ont débarqué vers 23h30.

Vers 16h30, deux trains de cette ligne s'étaient retrouvés bloqués, à proximité de Ciney et d'Assesse.

Le premier train est retourné en gare de Ciney où les quelque 150 personnes qui y étaient coincées ont pu reprendre un autre train vers 20h30. Le train arrêté près d'Assesse avec environ 400 personnes à bord est lui remonté jusqu'à Namur, d'où un autre train est parti à 21h00.

Les voyageurs bloqués près de Ciney, puis une seconde fois à bord du nouveau train près de Marloie, ont finalement embarqué dans le même convoi que les autres, à bord des wagons partis de Namur. Cette rame, rassemblant les voyageurs qui s'étaient retrouvés bloqués à Ciney et Assesse en milieu d'après-midi, est arrivée à Arlon vers 23h30, indique la SNCB.

Sur la ligne 36, un train est aussi tombé en panne au niveau de Waremme à cause des intempéries mais la circulation est assez rapidement revenue à la normale.


Les pluies verglaçantes ont également des répercussions sur la circulation des bus Tec. En Brabant wallon et à Liège-Verviers, le "plan intempéries" des sociétés de transport en commun Tec a été activé. Les bus de la ligne 70, qui passent par Gembloux, sont supprimés depuis samedi matin. Dans la zone Liège-Verviers, pas moins de 13 lignes sont à l'arrêt. Ailleurs, des déviations ont été mises en place. Pour en prendre connaissance, il faut consulter l'onglet "plan intempéries" du site www.infotec.be.

Selon l'Institut Royal Météorologique, le verglas perdurera de manière généralisée jusqu'en milieu de nuit dans les provinces de Liège, Namur et Luxembourg, et ensuite, par endroits, jusqu'en début de matinée.

De faibles pluies ou bruines verglaçantes, temporairement précédées d'un peu de neige en haute Belgique sont en effet encore prévues pour samedi soir et au cours de la nuit. Les températures deviendront progressivement positives au Nord du sillon Sambre et Meuse mais resteront négatives au Sud du sillon Sambre et Meuse.

La Cellule d'action routière reste activée en phase de vigilance renforcée, a fait savoir, en conséquence, le Service public de Wallonie. Les automobilistes sont invités à la prudence car les routes sont glissantes, surtout sur le réseau secondaire.

Les conditions de circulation sont actualisées en permanence sur les sites http://trafiroutes.wallonie.be ou http://www.inforoutes.be.

A Bruxelles, la Stib ne signale aucun incident particulier.

Selon l'Institut royal météorologique, le sol sera verglacé dans toute la Wallonie et à Bruxelles jusqu'à au moins 20h00, samedi. Dans les provinces de Liège, Namur et Luxembourg, le verglas perdurera de manière généralisée jusqu'en milieu de nuit, et ensuite, par endroits, jusqu'en début de matinée.

De faibles pluies ou bruines verglaçantes, temporairement précédées d'un peu de neige en haute Belgique sont en effet encore prévues pour samedi soir et au cours de la nuit. Les températures deviendront progressivement positives au Nord du sillon Sambre et Meuse mais resteront négatives au Sud du sillon Sambre et Meuse.

La Cellule d'action routière reste activée, a fait savoir, en conséquence, le service public de Wallonie. Les automobilistes sont invités à la prudence car les routes sont particulièrement glissantes, surtout sur le réseau secondaire.

Les conditions de circulation sont actualisées en permanence sur les sites http://trafiroutes.wallonie.be ou http://www.inforoutes.be.

Un problème sur les routes? Consultez notre info trafic!


Du retard pour au moins un avion sur trois à l'aéroport national

Les conditions hivernales ont engendré un retard au décollage "certainement" pour un avion sur trois à l'aéroport national de Zaventem, samedi, a affirmé la porte-parole de Brussels Airport, Anke Fransen.

Le froid a engendré du retard au décollage un peu partout en Europe, ce qui a eu des répercussions sur le trafic aérien à Brussels Airport où la fine pluie de samedi a provoqué la formation de plaques de verglas sur les pistes. Celles-ci ont dû par conséquent être fermées temporairement pour des opérations de dégivrage, a précisé la porte-parole. Entre un avions sur trois et 40% des vols à l'aéroport national en ont subi du retard.

D'après la porte-parole de Brussels Airport, la situation restera stable dans les heures à venir, pour autant qu'il ne pleuve plus.