Belgique Deux dossiers "judiciaires" ont fait l’actualité ces derniers jours. D’une part, le projet de loi visant à autoriser des visites domiciliaires afin de débusquer les illégaux refusant de quitter le territoire. D’autre part, la mise en cause, par le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) de la plaidoirie de Me Sven Mary, lors du procès de Salah Abdeslam.

Dans les deux cas, le président de l’Ordre des barreaux francophones et germanophone (Avocats. be), Me Jean-Pierre Buyle, que "La Libre" a rencontré, s’est adressé au Premier ministre Charles Michel (MR).

> Le président d’Avocats.be s’inquiète de certains projets et déclarations émanant du gouvernement fédéral.

> Il appelle le Premier ministre à remettre les pendules à l’heure.

> Et fait le tour des chantiers ouverts en faveur des justiciables.