Belgique

Vitesse = sécurité : ce message a été publié sur un panneau à message variable (PMV) du centre Perex, sur la E42, en direction de Fleurus (Hainaut). Des internautes amusés l’ont publié sur les réseaux sociaux, ce mercredi.

Un renseignement qui ne semblait pas coller, a priori, avec le type de messages qu’est censé véhiculer le centre de trafic de la Région wallonne. “Le panneau est défectueux. Nous avons fait une demande d’intervention”, nous rassure Caroline Pourtois, directrice du Perex. “Résultat, certaines des lettres envoyées sur le panneau à message variable ne s’affichaient pas correctement. Le message original était : vitesse adaptée = sécurité. En effet, des orages ont été signalés ce mercredi. Nous ne pouvons pas dans ces cas-là demander aux gens de respecter les 120 km/h. Car par fortes pluies, la vitesse adaptée est plutôt 90 km/h.

Le centre Perex dispose ainsi de 45 panneaux à message variable, disposés dans les points stratégiques et nœuds routiers du réseau wallon. 28 PMV placés sur remorques s’ajoutent à ce total, afin d’informer de chantiers, ou d’événements comme récemment Spa-Francorchamps. L'une de ces remorques a justement été emboutie ce jeudi.

Le centre Perex a pour mission d’informer au plus vite les usagers en cas d’accident, d’embouteillages inhabituels, d’obstacles sur la route etc. “En fait, de tout événement qui n’est pas normal. Il y a une procédure typée avant d’envoyer un message sur ces PMV. Mais une personne doit tout de même valider avant de l’envoyer”, reprend Caroline Pourtois. “En cas d’incident, l’information doit au plus vite être transmis aux applications GPS, réseaux sociaux.”