Belgique Ce lundi s'est ouvert le procès de Salah Abdeslam au Palais de Justice de Bruxelles pour sa participation à la fusillade de la rue du Dries.

Le dernier survivant du commando du 13 novembre 2015 a d'emblée annoncé la couleur en déclarant qu'il ne désirait pas "répondre aux questions" tout en refusant de se lever à l'invitation de la juge qui préside. " On me traite de la pire des manières, je suis fatigué. Mon silence ne fait pas de moi un coupable ou un criminel ", s'est-il contenté de déclarer pour défendre son comportement.

Celui dont on se souvient du visage bien rasé laisse désormais apparaître une barbe fournie, des cheveux mi-longs et des traits plus creusés comme en témoigne le dessin relayé dans les médias.

© AFP
© AFP