Belgique

Dans la tourmente, Stéphane Pauwels est injoignable depuis sa remise en liberté conditionnelle, ce mercredi après-midi. Malgré leurs nombreux appels restés sans réponse, nos confrères de la DH sont quand même parvenus à en savoir davantage sur ce que l'animateur, suspendu d'antenne, a déclaré aux autorités judiciaires dans le cadre de son inculpation pour le home invasion commis à Lasne en 2017.

Précisons d'emblée que si Stéphane Pauwels a été interpellé sur le site de RTL House mardi après-midi, c'est parce que la police n'arrivait pas à le joindre la veille, jour de l'audition des autres suspects. Et pour cause : l'animateur se trouvait en vacances à l'étranger et avait coupé son téléphone. Il n'est rentré que lundi soir.

Selon les infos de la DH, Stéphane Pauwels s'est montré coopérant avec les autorités judiciaires. A aucun moment, il n'a été reproché à la vedette de la chaîne privée belge d'avoir voulu commettre un vol à Lasne. Ce qu'on lui reproche, c'est d'avoir envoyé l'adresse de Lasne par SMS.

(...)