Belgique

Le gynécologue et militant des droits humains congolais actif dans la lutte contre les violences faites aux femmes, Denis Mukwege; Christine Mahy, militante active dans la lutte contre la pauvreté, et Hassan Jarfi, père d'un homme décédé en raison de son orientation sexuelle, seront faits Docteurs honoris causa de l'ULiège le 20 septembre prochain à l'occasion de la rentrée académique.

"On assiste dans nos sociétés aux résurgences de la libération de la parole de haine, aux stigmatisations en tout genre des personnes en raison de leur origine, de leur genre, de leurs convictions politiques, religieuses ou spirituelles...", déclare Albert Corhay, recteur de l'ULiège. 

"Il existe heureusement des 'lanceurs d'alerte', des personnes qui, avec conviction et courage, et parfois après des événements personnels dramatiques, portent la tolérance dans leurs paroles comme dans leurs actes. 

Les trois personnalités que nous honorons sont de ces 'lanceurs d'alerte', à des titres divers: les violences faites aux femmes et aux jeunes filles, les violences faites aux personnes en raison de leur orientation sexuelle, les violences faites aux démunis et laissés-pour-compte de nos sociétés dites d'abondance...".