Voici les résultats du premier "week-end sans alcool au volant"

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

À l'occasion du premier "week-end sans alcool au volant", qui s'est déroulé sur tout le territoire belge de vendredi 18h00 à lundi 06h00, pas moins de 34.849 contrôles ont été réalisés conjointement par la police fédérale de la route et 125 zones de police locale. 

Les résultats finaux, communiqués lundi par la police fédérale, font état de 505 personnes (1,46%) contrôlées positives au volant. Durant 60 heures, 34.849 contrôles en matière de conduite sous influence ont eu lieu, aussi bien sur les autoroutes que sur les routes secondaires. Respectivement, la police fédérale a contrôlé 5.359 conducteurs, la police locale quant à elle en a contrôlés 29.490. Sur l'ensemble des tests d'haleine, 793 (2,28%) conducteurs étaient sous l'influence de l'alcool: 285 (0,85%) avec une consommation d'alcool entre 0,5 et 0,8 gr par litre de sang et 508 (1,46%) avec une consommation supérieure à 0,8 gr par litre de sang.

Michaël Jonniaux, directeur de la police fédérale de la route, s'est réjoui de ce début encourageant. "Je souhaite réorganiser ce genre d'opération de grande ampleur à l'avenir", a-t-il fait savoir à l'agence Belga. "Si l'on compare les résultats des contrôles effectués ce week-end par la police fédérale avec ceux de l'année 2015, on constate qu'on est largement inférieurs à la moyenne avec 1,88% de conducteurs contrôlés sous influence de l'alcool ce week-end contre 3,4% en 2015", a-t-il souligné.

Le but de ce "week-end sans alcool au volant" était d'encourager les usagers de la route à changer de comportement et à trouver des solutions pour ne pas reprendre le volant en étant sous influence de l'alcool ou d'autres substances. "Les conducteurs doivent en effet se rendre compte qu'il existe de nombreuses alternatives (loger sur place, désigner un Bob, utiliser les transports en commun ou un taxi) et prendre l'habitude d'y recourir", indique encore la police fédérale dans son communiqué.