Belgique

Le premier radar tronçon de la Région bruxelloise est opérationnel sur le boulevard Léopold III à cheval sur les communes de Schaerbeek et Evere, ont annoncé les autorités locales et régionales vendredi lors d'une inauguration officielle. 

La vitesse maximale de 50 km/h est désormais contrôlée sur l'ensemble d'un tronçon situé entre le boulevard Général Wahis à Schaerbeek et le rond-point de l'avenue des Loisirs, à proximité du siège de Carrefour Belgium. Il s'agit d'un tronçon de 663 mètres pour les automobilistes qui entrent dans la ville et de 813 mètres pour ceux qui sortent.

Ce premier radar tronçon bruxellois a été officiellement inauguré vendredi matin par la secrétaire d'Etat à la Sécurité routière Bianca Debaets et les bourgmestres de Schaerbeek et Evere Bernard Clerfayt et Pierre Muylle.

"Grâce à la bonne volonté de toutes les parties, nous avons pu avancer très rapidement dans ce dossier", s'est réjouie Mme Debaets. "Le radar tronçon permet d'améliorer la sécurité routière et de diminuer les nuisances sonores. Sur cet axe, la police a même constaté un véhicule qui roulait à 161 km/h. C'est un comportement criminel."

Bernard Clerfayt, également président du collège de la zone de police de Bruxelles-Nord, a rappelé que ce radar tronçon s'inscrivait dans un plan d'action plus large en faveur de la sécurité routière. "Sur la zone, nous avons augmenté le nombre de pv de 60% par rapport à l'an dernier. Et nous irons encore crescendo", a-t-il promis.

"Il s'agit bien d'une mesure de sécurité routière. On ne fait pas rentrer de l'argent dans les caisses avec ce dispositif", a assuré pour sa part Pierre Muylle. "Il faut notamment payer les policiers chargés de constater les infractions."

D'autres radars tronçon seront prochainement implantés en Région bruxelloise, a promis Bianca Debaets. "Les discussions sont bien avancées avec la Ville de Bruxelles et la zone de police Bruxelles-Ixelles pour en installer un dans le tunnel Stéphanie", a-t-elle annoncé.

© IPM Graphics