Belgique La Commission européenne a lancé une grande consultation numérique sur les passages à l'heure d'hiver et d'été. Jusqu'au 16 août, les citoyens européens sont invités à exprimer leur avis sur le sujet.

Chaque année c'est la même rengaine, dormir une heure de plus ou une heure de moins, le changement d'heure revient souvent sur la table.

Le lancement de la consultation publique, début juillet, fait suite à une résolution du Parlement européen adoptée en février dernier, mais aussi à des demandes de citoyens et de certains États membres. La consultation sera close le 16 août prochain. "Il y aura alors deux possibilités: soit on n'introduit pas de modification, soit on abolit le changement d'heure dans l'ensemble de l'Union", avait expliqué la Commission lors de son lancement.

Ils sont déjà plus d'un million de citoyens européens à avoir participé à la consultation, a indiqué une porte-parole de l'exécutif européen à l'agence DPA.

Depuis 2001, une directive européenne fixe une date et une heure harmonisées pour le début et la fin de la période de l’heure d’été, pour l’ensemble de l’UE.

Le changement d'heure a été instauré dans les années 70 dans le but de limiter la consommation d'éclairage artificiel et donc réaliser des économies d'énergie. En effet, en hiver nous bénéficions d'une heure de luminosité supplémentaire en début de journée. Les matinées sont donc plus ensoleillés bien que la nuit tombe plus vite.

En Belgique, depuis 1996, ce changement d'heure s'applique à 03h00 du matin car cela correspond à la période d'activité économique la plus faible.

L'accord de chaque dirigeant des 28 États membres sera nécessairea afin que la résolution devienne applicable. Le but de cette consultation est donc de leur permettre de se faire une idée de la volonté de leurs habitants.