Belgique

Changer "le centre de gravité" en Wallonie, comme en rêve jour et nuit le MR au détriment du PS ? Notre "baromètre" d'avant-scrutin ne rencontre pas (encore) le souhait... L'ascendant socialiste sur les réformateurs ("La Libre" du 25/5), qui avait atteint 8 pc aux législatives de mai 2003 et gonflé à 12,6 pc aux régionales de 2004, a depuis un an varié de 7,7 pc (mars 2006) à 4,1 (juin), 8,1 (septembre), 9,2 (décembre), 8,7 (mars 2007). Et cette fois ? Il se situe à 6,4 pc.

En fait, l'ensemble du sondage estival témoigne d'une grande stabilité dans les intentions de vote en Wallonie, depuis 3 mois. La seule perte du trimestre, au détriment du PS, ne dépasse pas 1,6 pc; et la plus belle progression, pour Ecolo, ne dépasse pas 1,1 pc. Même en comparant les intentions de votes récoltées fin mai avec les résultats électoraux de mai 2003, il est difficile d'évoquer des bouleversements. Si les deux grands partis faiblissent au profit des trois qui suivent, les variations ne dépasseraient pas 3,3 pc à la baisse (au PS, devant - 1,7 au MR) et les variations à la hausse ne dépasseraient pas 2,8 pc (pour Ecolo, devant 2,6 pour le FN et 1,9 au CDH).

Par province

Des évolutions seraient plus sensibles par circonscription provinciale. On les livre, cette fois, en rappelant les limites de l'exercice, inhérentes aux marges d'erreur inversement proportionnelles aux populations respectives.

- Hainaut : le PS passerait de 44,1 pc (résultats des législatives de mai 2003) à 38,6 pc (notre baromètre estival); le MR resterait à 22 pc; le CDH passerait de 12,1 à 15 pc; Ecolo de 6,4 à 9,5 pc; le FN de 7,2 à 11,2 pc.

- Liège : le PS passerait de 35,6 à 34,2 pc; le MR de 30,7 à 26,8; le CDH de 15,1 à 17,3; Ecolo de 7,6 à 10,4; le FN de 4,8 à 7.

- Namur : le PS passerait de 33,5 à 28,8 pc; le MR de 28,2 à 26,7; le CDH de 18,3 à 21,2; Ecolo de 8,6 à 10,8; le FN de 5,2 à 7.

- Brabant wallon : le PS passerait de 24,3 à 19,8 pc; le MR de 41,8 à 42,8; le CDH de 14,2 à 15,2; Ecolo de 9,4 à 11,6; le FN de 4,1 à 5,3.

- Luxembourg : le PS passerait de 26,3 à 25,2; le MR de 30,4 à 28,5; le CDH de 27,7 à 26; Ecolo de 7,1 à 10,6; le FN de 3,6 à 3,4.

Par parti

Sur base de cette même comparaison entre les élections de 2003 et notre présent sondage :

- Le PS serait le seul à baisser partout. C'est bien dans le Hainaut qu'il s'affaiblirait le plus, mais il perdrait à peine moins à Namur et en Brabant wallon. En revanche, à Liège, il frise le statu-quo (-1,4 pc). Effet Daerden ?

- Le MR serait le plus irrégulier : 3 pertes, 1 progrès, 1 statu-quo. C'est là où il est le plus fort qu'il se renforcerait encore (+1 en Brabant wallon). En revanche, dans les deux provinces qui comptent, le parti de Didier Reynders perdrait le plus à Liège (4 points) et ne progresserait pas dans le Hainaut (faut-il le préciser ?, la collecte des résultats du sondage s'est clôturée au départ des échevins MR carolos).

- Ecolo est le seul qui progresserait partout, mais pas au point de reprendre au FN sa quatrième place dans le Hainaut. Le FN, partout en progrès sauf dans le Luxembourg, comme par ailleurs le CDH, forge en effet son score global (8,2 pc d'intentions) dans le Hainaut, où ses sympathisants dépasseraient les 11 pc.