Facebook vous "géolocalise"

Cécile Pepersack (st.) Publié le - Mis à jour le

Cyber

Parmi les dangers de Facebook, un qui vient d'apparaître est relatif à sa nouvelle application Facebook-Places. La géolocalisation, grâce aux smartphones, déclenche des débats.

L'application Facebook-Places

Parmi les 500 millions d'inscrits sur le réseau social qu'est Facebook, il y aurait déjà plus de 200 000 utilisateurs qui s'y connecteraient depuis un smartphone. Dès lors, le fondateur de Facebook, Marck Zuckenberg a donné naissance à Facebook Lieux (Facebook Places en anglais). A quoi sert cette application? Une page du site de Facebook avance trois finalités de Facebook-Lieux. L'utilisateur peut indiquer où il se trouve, avec qui et ce qu'ils font. Il peut également entrer en contact avec des amis qui se trouvent à proximité et dernière innovation en date, il peut trouver des « bons plans », des offres spéciales. Ce service a vu le jour aux Etats-Unis et s'est implanté au Japon, au Royaume-Uni et il y a peu, en France.

Parmi les critiques émises, il y a celle en France de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Sur son site Internet, la CNIL réclame à Facebook d'améliorer les paramètres de confidentialité de cette application et prône  « la plus grande vigilance » dans l'utilisation de Facebook Lieux.

Les dangers de cette application

Si vous ne sélectionnez pas dans les paramètres de confidentialité que seulement vos amis peuvent voir où vous vous trouvez, tous les utilisateurs de Facebook peuvent savoir où vous êtes. Dès lors, votre localisation dans un certain endroit ravit les cambrioleurs qui profitent de votre absence. C'est ce que dénonce le site Pleaserobme.com qui recensait tous les statuts de l'application Foursquare, un outil de réseau social de géolocalisation similaire à Facebook Lieux. Un des créateurs du site « S'il vous plaît, volez-moi! », Boy Van Amstel nous dit qu'ils ont conçu ce site pour  « montrer que ces messages sont très faciles à trouver et que des personnes mal intentionnées pourraient utiliser ces informations comme ils le veulent. La technologie de la géolocalisation est stupéfiante mais elle peut être nuisible pour votre vie privée ». Actuellement, le site ne publie plus les statuts des utilisateurs car certains pensaient ce site était la source du problème. Boy Van Amstel rappelle encore une fois que son objectif était de  « garder à l'esprit quel genre d'informations nous pouvons partager sur Internet et avec qui nous les partageons ». Un deuxième danger souligné dans l'avis de la CNIL est le « tag » que peuvent effectuer les amis sur Facebook. En effet, vos amis peuvent indiquer que vous vous trouvez à tel endroit à tel moment alors qu'il n'en est rien. La CNIL demande que des paramètres soient modifiés, comme celui de pouvoir autoriser le tag avant que celui-ci ne se retrouve sur votre profil.

Publicité clickBoxBanner