Le BYOD remporte la médaille d'or aux JO

Un article de M~, issu du blog iRevolution Publié le - Mis à jour le

Cyber

BYOD est une abréviation anglaise qui signifie "Bring Your Own Device". Il s'agit en fait d'une nouvelle pratique qui se répand de plus en plus en sein des entreprises. Les membres de personnel font dans ce cas également usage à titre professionnel de leurs appareils mobiles personnels, smartphone, tablette ou encore ordinateur portable.

Dans le cadre de cette nouvelle tendance, le comité d’organisation des Jeux olympiques de Londres a appliqué cette politique BYOD en autorisant les 14000 membres du personnel à utiliser leur propre terminal mobile à des fins professionnelles à condition toutefois de respecter certaines règles de sécurité.

Pour ce faire, le LOCOG (The London Organising Committee for the Olympic and Paralympic Games), c'est-à-dire le comité d’organisation des JO, a fait appel aux services du spécialiste Good Technology, qui propose des solutions de gestion et sécurisation des données mobiles.

Dans ce contexte, les membres du LOCOG ont reçu des accès sécurisés pour utiliser leur messagerie électronique, leur calendrier, leurs contacts et leurs applications mobiles. Leurs terminaux mobiles ont aussi été pourvus d’une couche de sécurité supplémentaire destinée à sécuriser les données en cas de perte ou de vol de l’appareil.

La technologie déployée par la société Good Technology permet également de clairement séparer, au sein d’un même mobile, les données sensibles d’une part et les données privées de l’utilisateur d'autre part.

Le développement de cette pratique implique des changements au niveau de la sécurité des entreprises. Ces dernières doivent par conséquent investir dans la sécurité de leurs réseaux. A côté des économies en termes d’équipement, cela garantit également une plus grande réactivité ainsi qu'une plus grande flexibilité du personnel tout en améliorant la satisfaction et la motivation au travail.

Selon Gerry Pennel, responsable informatique du LOCOG, Londres 2012 sont les premiers Jeux olympiques qui sont impactés par la "consumérisation" des technologies. La "consumérisation" est la tendance croissante selon laquelle les utilisateurs professionnels sont les décideurs pour les périphériques, les applications et les services qu'ils choisissent d'utiliser pour faire leur travail. De nos jours, c'est probablement le plus grand défi auquel un département informatique doit faire face, toujours selon Gerry Pennel.

Cela dit, Cisco a implanté près de 1800 bornes WiFi rien que dans le Village olympique. Les JO sont l'événement sportif le plus suivi dans le monde, avec une audience estimée cette fois à 4 milliards de personnes.

Publicité clickBoxBanner