France 2017

Nicolas Bay, secrétaire général du Front national, a estimé lundi 15 mai que la nomination d’Édouard Philippe à Matignon était la "synthèse du pire de la droite et du pire de la gauche".