France 2017 Emmanuel Macron était l'invité d'RTL France ce matin. Le candidat d' En marche ! a réagi à l'attentat de jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris, déclarant qu'il ne pouvait inventer un programme de lutte contre le terrorisme en une nuit. Ses propos recueillent à présent une vague d'étonnement sur les médias sociaux.


Lors de l'interview, le candidat à la présidentielle a déclaré "Moi, je ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit".


Il estime que le risque zéro n'existant pas, la France vivra toujours avec le risque d'un nouvel attentat. "Cette menace, elle fera partie du quotidien des prochaines années".

Le favori des sondages a néanmoins abordé quelques pistes de solutions à envisager. Selon lui, "Mettre tous les fichés S en prison n'a aucun sens". Il propose plutôt de créer une "task-force anti-Daesh", une force d'intervention qui serait active 7j/7 et 24h/24, auprès du président de la République en charge de la coordination des services de renseignement.

Il affirme par ailleurs que "Marine Le Pen n'est pas celle qui pourra protéger nos concitoyens". Mais il se dit prêt à être Président de la République et à assumer ses responsabilités : "Le prochain Président aura une responsabilité pour protéger les Français, j'y suis prêt".

Les internautes sont cependant sceptiques quant à ces déclarations qui, selon eux, révélent un programme "maigre" en matière de lutte contre le terrorisme.