France 2017

Les nuages se dissipent (un peu) pour Manuel Valls, selon BFMTV qui rapporte que le Parti socialiste a choisi de n'investir personne sur la circonscription d'Evry où se présente l'ancien Premier ministre aux législatives.

La décision a été actée lundi par la Commission électorale du PS avant d'être confirmée par le Bureau national du parti.

"Même si certains estimaient que son cas contrevenait avec les règles du PS, Valls n'a de fait pas l'étiquette de "La République en marche", donc il n'a pas de candidat face à lui et n'est pas désinvesti (du PS) puisqu'il avait été désigné par les militants", explique au Figaro un membre cette commission du PS.

Un cadre du parti, cité anonymement par Le Figaro, ajoute : "C'est la méthode Cambadélis (Premier secrétaire du PS), on s'agenouille devant des gens qui n'ont fait que trahir le PS".

L'ex-chef du gouvernement avait sollicité (en vain) l'investiture d'En Marche pour les législatives. Malgré le refus, la formation d'Emmanuel Macron avait ménagé l'ex-Premier ministre en ne lui opposant aucun candidat.

Manuel Valls a donc de grandes chances d'être élu député le 18 juin prochain. Sa principale adversaire sera Farida Amrani, la candidate "La France Insoumise", le parti de Jean-Luc Mélenchon.