France 2017 Si les Belges pouvaient élire le futur président de la République française, ils désigneraient Emmanuel Macron. C'est ce qui ressort du Baromètre La Libre / RTBF / Dedicated. Le président d’En marche! virerait de justesse en tête au premier tour avec 26%, juste devant la patronne de l’extrême droite (25%).

Le socialiste Benoît Hamon arriverait 3e (13%) devant François Fillon (12%) et Jean-Luc Mélenchon (8%).

© IPM

Cela dit, les indécis représentent encore 35% des personnes interrogées.


En Flandre, Le Pen l'emporte

Par région, l’écart se creuse entre Macron et Le Pen à Bruxelles et en Wallonie. Le candidat d’En marche! monte à 23% à Bruxelles et même 27% en Wallonie contre respectivement 15% et 23 % pour Le Pen. En Flandre, par contre, Marine Le Pen décroche la première place devant Macron  (28% – 26%).

Au second tour, en cas de duel entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le nouveau venu s’imposerait avec 62 % des suffrages. La présidente du Front national est systématiquement défaite au second tour quel que soit son adversaire. Le front républicain semblant, en tout cas lors des sondages, rester très solide. Fillon décrocherait ainsi 54% pour 46% à la présidente du FN. Benoît Hamon ferait encore mieux avec 59% pour 41% pour Marine Le Pen.

Des résultats finalement assez proches de ceux annoncés par les instituts de sondages français. Autre donnée similaire en Belgique et en France, Emmanuel Macron l’emporte contre tous ses adversaires au second tour. Il distancie Fillon de 36% (68% – 32%) et enregistre le même score face à Hamon que face à Marine Le Pen (62% – 38%).


Ce sondage a été réalisé auprès de 2.898 électeurs belges entre le 16 et le 20 mars 2017. La marge d’erreur maximale est de 3% sur l’échantillon en Flandre, de 3,2% en Wallonie et à Bruxelles et de 1,8% sur l’échantillon national.