29.000 victimes depuis le début de la révolte en Syrie

AFP Publié le - Mis à jour le

International

Plus de 29.000 personnes, en vaste majorité des civils, ont été tuées dans les violences en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad mi mars 2011, a rapporté jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Jusqu'à mercredi (19 septembre) au moins 20.755 civils, 1.148 déserteurs, et 7.095 soldats ont été tués à travers la Syrie depuis l'éclatement de la révolte", a précisé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH basé en Grande-Bretagne, qui s'appuie sur un réseau de militants, avocats et médecins à travers la Syrie.

Selon un bilan provisoire, au moins 41 autres personnes ont été tuées jeudi, a ajouté M. Abdel Rahmane, affirmant que le bilan au total s'élevait ainsi à plus de 29.000 morts en 18 mois environ.

Dans son bilan des victimes civiles, l'OSDH compte notamment ceux qui ont pris les armes contre le régime. Par contre, ne sont pas inclus dans le bilan les milliers de civils qui ont été arrêtés sans être inculpés et qui seraient morts en prison, ajoute M. Abdel Rahmane.

"Il y a également des centaines de corps non identifiés qui ont été retrouvés à travers le pays"", affirme encore le chef de l'OSDH estimant que le nombre de soldats de l'armée régulière morts serait plus élevé qu'annoncé, car la plupart de ces morts ne sont pas publiées.

Selon les Nations unies, le nombre de morts en Syrie s'élève à plus de 20.000.

Publicité clickBoxBanner