International

Le sujet semble éternel. Depuis le début de l'année, les Etats-Unis n'ont connu que 81 jours sans tuerie de masse, peut-on lire sur le site du Monde. La période la plus longue sans drame est d'à peine quatre jours, au mois de mars dernier.

La fusillade de masse survenue dimanche dans un bar de Jacksonville en Floride, en marge d'un tournoi de jeu vidéo (3 morts, dont le tireur, et 11 blessés), vient s'ajouter à la malheureuse et déjà très longue liste des tueries de masse perpétrées aux Etats-Unis. Il s'agit ni plus ni moins du 290e évènement de ce genre depuis le 1er janvier de cette année.

Le pays de l'Oncle Sam n'a connu que quatre jours de répit cette année, soit la plus longue période sans événement tragique, entre le 25 et le 28 mars dernier.

Comment définir une "fusillade de masse" ?

La tragédie floridienne de ce week-end porte le total de victimes de fusillades de masse aux USA à 336 morts et 1.091 blessés pour cette année. Sans prendre en compte les victimes qui ne sont "comptabilisées" dans ces statistiques, puisqu'une tuerie de masse est qualifiée comme telle quand elle totalise au moins quatre blessés ou tués par balle.

Cette année aura été particulièrement sanglante. Le "Mass Shooting Tracker", mis en place en 2013, pointe 2018 comme la deuxième année avec la plus importante moyenne de fusillades de masse par jour, soit 1,22. 2016 trône peu fièrement au sommet, avec 1,30.

Le 5 août dernier constitue la journée la plus dramatique, avec pas moins de sept fusillades de masse enregistrées.

Plus de 15.000 morts par armes à feu en 2017

La "Gun Violence Archive" recense, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, 15.590 décès par arme à feu aux USA (sans compter les suicides), rendant le nombre de tués dans une fusillade de masses relativement marginal, soit 3,77% en 2017.

Le Honduras, "champion" toutes catégories

Bien que souvent à la Une des médias, les États-Unis sont loin d'être les seuls à connaître un nombre impressionnant d'homicides. Les chiffres de 2013 exposent que le Honduras "trône" en tête du classement, avec 85 homicides pour 100.000 habitants. Le Vénézuela est aussi fortement touché, avec 54 homicides pour 100.000 habitants. La proportion aux USA n'est quant à elle "que" de 4 pour 100.000 habitants. Chez nous, le taux avoisine 1,7.

Au contraire, le Japon est l'un des pays les plus "sûrs", avec à peine 0,29 homicide commis pour 100.000 habitants.