International

Le sud de la Thaïlande n'était plus accessible mardi par voie terrestre après l'effondrement de deux ponts et l'arrêt de la circulation ferroviaire à 300 km au sud de Bangkok en raison de pluies diluviennes qui ont fait 30 morts en huit jours. 

Ces précipitations, les plus importantes depuis 30 ans d'après le chef de la junte, touchent des régions très fréquentées par les étrangers notamment en cette période de haute saison touristique avec un climat habituellement clément. Des annulations de séjour ont été enregistrées notamment dans les îles très touristiques de Kho Samui et Kho Phangan.

"Deux ponts se sont écroulés sur l'autoroute n°4 (menant au Sud). Après l'effondrement, nous avons dû stopper la circulation" à environ quatre heures de route de Bangkok, après la station balnéaire de Hua Hin, a expliqué le porte-parole du réseau autoroutier thaïlandais.

Quant à la circulation ferroviaire, elle est également coupée dans cette région, où par endroits les rails ont été arrachés par les flots.

D'après un nouveau bilan après plus d'une semaine de pluies torrentielles, au moins 30 personnes ont été tuées, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur.

Au total, 12 provinces du Sud sont touchées, plus de 1,1 million de personnes affectées et plus de 360.000 maisons sous les eaux.