International

Six Français sur dix se disent "mécontents" de l'action d'Emmanuel Macron, un an après son élection à la tête de l'Etat, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNEWS publié mercredi.

A la question : "Au global, un an après l'élection d'Emmanuel Macron comme président de la République, diriez-vous que vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt mécontent ou très mécontent de son action ? 58% des Français ont répondu "mécontents", dont 24% sont "très mécontents" et 34% "plutôt mécontents".

Ils sont 42% à se dire "satisfaits", 38% "plutôt satisfaits" et 4% "très satisfaits".

Concernant "les engagements qu'Emmanuel Macron avait pris durant la campagne électorale", 57% des sondés estiment qu'ils ont été "tenus". 43% avancent le contraire.

Sur le bilan par domaine d'action, ils sont 67% à estimer le bilan "positif" pour "les relations avec l'Union européenne", 63% pour "l'image de la France à l'étranger", 56% pour "la croissance et l'attractivité de la France". Ils sont en revanche seulement 27% à juger "positif" le bilan de "la réforme des retraites" et 18% celui de "la situation à l'hôpital".

Enfin, 73% des sondés trouvent Emmanuel Macron "autoritaire", 67% pensent qu'"il sait où il va". Ils sont 53% à le trouver "sympathique" mais seulement 30% à le trouver "proche des préoccupations des Français".

Si le premier tour de l'élection présidentielle devait se dérouler dimanche, Emmanuel Macron obtiendrait 36% des suffrages exprimés, devant Marine Le Pen, 23%, dans l'hypothèse d'une candidature de Laurent Wauquiez (8%) pour Les Républicains. Jean-Luc Mélenchon obtiendrait 16,5%, Benoît Hamon 7% et Nicolas Dupont-Aignan 6%.

En avril 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'étaient qualifiés pour le second tour avec respectivement 24% et 21,3% des voix.

Enquête réalisée en ligne du 12 au 16 avril auprès de 1.201 personnes de 18 ans et plus, représentatives de la population française, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.