International

Huit personnes ont perdu la vie dimanche dans différents attentats dans la capitale afghane Kaboul et dans la province de Ghazni, au sud-est du pays, ont annoncé les autorités locales. Cinq agents ont été tués et quatre autres blessés lors d'attaques, durant la nuit de samedi à dimanche, à deux points de contrôle à la périphérie de la ville de Ghazni, dans la province du même nom. Les talibans se trouvent derrière ces deux assauts, qui ont duré environ une heure et demi, selon le gouverneur local.

Trois autres personnes sont mortes lors de deux autres incidents à Kaboul, d'après le ministère de l'Intérieur. Deux civils ont ainsi péri lors de l'explosion d'une bombe au bord de la route dans le district de Paghman, proche de la capitale afghane, tandis qu'un troisième individu est mort dans l'ouest de la ville après avoir jeté une grenade sur une école. Ces deux attaques, qui ont également blessé sept personnes, n'ont pas encore été revendiquées.

Samedi, deux personnes avaient déjà perdu la vie lors de l'explosion d'une voiture piégée à Kaboul, des oeuvres des talibans.

Depuis la fin de la mission de combat de l'Otan en Afghanistan en 2014, les forces sécuritaires sont la cible d'attaques de ce genre plusieurs fois par semaine.