International

Sans vraiment en savoir plus sur son identité, celui qui se fait appeler Salvatore sur Twitter a créé une certaine vague de compassion suite à tweet publié mardi.

"Un jours mes parents m'ont emmené à une manifestation", commence-t-il dans son message. "J'ai hurlé des slogans que je ne comprenais pas. J'avais 12 ans. Ce jour-là, mes parents m'ont emmené manifester contre mes propres droits." En lien avec ce post, un tweet de la Manif Pour Tous qui, il y a cinq ans, déclenchait des vagues de manifestations anti-mariage gay, en opposition au projet de loi porté par François Hollande et sa ministre de la Justice, Christiane Taubira, qui voulaient autoriser le mariage des couples homosexuels.

Cinq plus tard, à 17 ans, Salvatore explique donc y avoir participé, sans vraiment comprendre le message. Lui-même homosexuel, il rajoute "chaque fois que j'y repense, j'en suis malade". Dans un second message, le jeune homme s'est également attaqué aux arguments de bonne éducation de la famille traditionnelle dont se revêtent les membres de la Manif Pour Tous. "Vous qui causez des dépressions, de l'anxiété ou que sais-je de dévastateur à vos enfants, vous qui les insultez, les rejetez, les mettez à la rue, vous qui n'êtes pas foutu de les aimer. Ne venez pas nous expliquer comment un enfant doit être élevé."

Alors que le tweet original de la Manif Pour Tous n'a récolté qu'une centaine de likes et de retweets, le message de Salvatore a déjà été retweeté 4.000 fois et liké 5.500 fois près de 36 heures après l'avoir publié. De nombreuses réponses de soutien lui aussi été adressées.