International

Samedi, à deux semaines de l'élection présidentielle, le président russe s'est offert le stade Luzhniki où plus de 80 000 personnes sont venues le soutenir.

L'information est anecdotique mais elle en dit beaucoup sur la façon dont le président russe mène campagne pour sa réélection. Plusieurs annonces publiées mercredi sur internet promettaient 300 à 500 roubles à qui s'inscrirait pour assister au concert organisé en son soutien, samedi après-midi. À 3h du rendez-vous, ce sont des centaines voire des milliers de personnes qui attendaient à la sortie des métros, regroupées par leurs patrons d'un jour, listes en main pour cocher les présents à l'arrivée et les payer à la fin de l'intervention du président. « Je ne sais pas pourquoi nous sommes là, c'est notre coach qui nous a demandé de venir » lance discrètement un jeune homme à l'entrée du stade. À quelques mètres, la responsable de son club de boxe distribue des drapeaux et des prospectus à une vingtaine de jeunes hommes. Plus loin, c'est un groupe de travailleuses sociales qui patientent en attendant de se voir donner l'ordre de rejoindre le stade.