International

Le gouvernement argentin a demandé au président Donald Trump à être exemptée des futures taxes des Etats-Unis sur les importations d'acier et d'aluminium.

"Les exportations argentines ne représentent que 0,6% de l'acier et 2,3% de l'aluminium importé par les Etats-Unis, en conséquence, l'Argentine ne contribue pas aux distorsions qui affectent les marchés mondiaux" et ce pays, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères diffusé jeudi soir.

Donald Trump a annoncé jeudi que son pays allait imposer des taxes à l'importation sur l'acier (25%) et l'aluminium (10%) afin, selon lui, de défendre l'industrie américaine et la sécurité nationale.

"L'Argentine va établir un dialogue avec le gouvernement des Etats-Unis afin d'être exemptée de ces droits de douanes", ajoute le communiqué.

Le virage protectionniste américain pourrait affecter les groupes argentins Techint (acier) et Aluar (aluminium).

Entre janvier et novembre 2017, l'Argentine a vendu aux Etats-Unis 200 millions de dollars de tubes en acier et quelque 500 millions de dollars de tubes en aluminium.